Kris Mode

Publié le par konda galner

Comme les pubs Kris inspirent beaucoup en ce moment, et qu'on se fend bien la gueule dessus, je m'y essaie volontiers, en crescendo !

 

 

Le Clavier

Avant j'etais Okayyyyyyyyyyyyyyyyyyy, mais ca, c'était avannnnnnnnnnnntt !!!!



Le Twin Peaks

Avant, c'était avant... Mais ça, c'était avant.



Le Dechavanne

Avant M'dames, Messieurs y'avait l'cochon, mais ça, c'était avant, on applaudit l'cochon, grosses coucougnettes le cochon !!!



Le Mickael Vendetta

Avant, j'pensais à la lobotomie. Mais ça, c'était avant, maintenant que j'l'ai fait, j'y pense plus du tout !



Le De Gaulle

Avant c'était la Chianli, mais ça, c'était avant !
...
Maintenant, c'est pire...

 

 

Le Dr House

Avant, j'avais un muscle là, au milieu de la cuisse !!! Mais ça, c'était avant !

 

 

Le JCVD

Avant j'étais Jean Claude Van Dame... Mais ca... heuu...

Nan en fait le temps, tu vois, c'est un truc vachement complexe. Et vachement simple aussi ! Le présent c'est quoi ? Le présent c'est l'avenir, mais c'est aussi un passé pas encore passé !
Et réaliser ça, c'est etre aware avec l'univers. Dans l'univers, même ! Moi, j'peux te dire ça parce que j'ai fait mon chemin, et que je suis plus que le karatéman, je suis autre chose, et surtout, je suis sorti de la drogue. Nan, déconnez pas, touchez pas à ça, moi, j'ai fait cette connerie, mais c'est parce que j'étais weak dans mon mind.
J'avais pas le spirit du karaté, tu vois.

Et avant j't'aurai parlé de mes muscles.

(voila pourquoi JCVD n'a jamais fait de pub pour Kris.... Par contre, dans celle pour WoW, il était excellent :) )

 

 

le Nicolas Bedos

Lundi. Lundi, c'était avant, et je me prélassais comme une call girl profitant de la suite de DSK avant de commencer paresseusement ma journée de playboy, avant de sombrer dans une vile procrastination que ne renieraient pas les grands mentors politiques de droite et de gauche réunis.
Comme quoi, rallier tous les courants n'est pas tâche si ardue, il suffit de se baser sur rien. Mais - me dis je - nom de mon géniteur, c'est bien sur !
Pour gagner l'assentiment de tous les francais, et relancer la croissance du même coup, il convient juste de rouvrir les maisons closes dans les hotels, et faire que l'alternance droite gauche ne représente plus que le côté du lit sur lequel se trouve la jeune fille désabusée aux charmes tarifés en provenance d'Europe de l'est (à  gauche), ou du Bresil ( a droite) pour les plus aventureux, ne sachant s'ils vont découvrir Naomie Campbell ou Dieudonnée.
   
Mardi. Mardi, je me rendors entre les seins moelleux de ma petite amie de la matinée, en me disant que le centrisme, c'est confortable, en repensant nostalgique à mes idées de la veille sur l'alternance. Et je me dis que Lundi, c'était avant.

Publié dans délires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article